Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 mars 2018 - 14:51

5 comportements du chien à éviter absolument

Article commandité

L’éducation d’un chien est essentielle à son équilibre et à votre qualité de vie avec lui. Plusieurs méthodes existent : de l’éducation positive à l’éducation répressive, il faut trouver un juste milieu pour éviter les comportements indésirables toxiques. Quels sont-ils et comment s’en défaire ?

  1. L’agressivité

C’est la pire des situations. Le plus souvent, l’agressivité vient d’un manque de socialisation, mais aussi de la peur ou d’une réaction de défense.

Il est important de socialiser votre compagnon le plus tôt possible, dès qu’il est vacciné. Il doit rencontrer d’autres congénères et d’autres personnes que vous pour se familiariser avec l’extérieur et s’épanouir.

Votre animal n’est pas une peluche, vos enfants doivent le comprendre. Pour cela, apprenez-leur à respecter le chien, ne pas le frapper, ne pas lui tirer les oreilles ou la queue, ne pas se coucher dans son panier…

Si votre chien aboie ou grogne, il manifeste de l’hostilité ou il a peur. Ne le regardez pas dans les yeux, mais au contraire tournez la tête ou tournez-lui le dos. Il agit ainsi avec les autres chiens en signe d’apaisement. Ce sera donc pour lui un signal important.

En cas de manifestations agressives persistantes malgré votre bonne attitude, apprenez les rudiments éducatifs essentiels dans un hôpital vétérinaire à Candiac au lieu de capituler, aucune situation n’est à priori irréversible.

  1. Le trouble hiérarchique

Ne perdez jamais de vue que, dans la meute, c’est vous le chef. Il doit donc rester à sa place. Ne le faites jamais manger avant vous, ne le laissez pas monter sur le canapé ou les lits. Retirez sa gamelle ¼ heure après l’avoir servi, même s’il n’a pas terminé. S’il grogne quand vous vous en approchez, rajoutez-lui des croquettes, c’est plus positif que la punition. Laissez-le manger seul.

  1. La jalousie

L’arrivée d’un enfant peut semer le trouble. Ne l’écartez pas de lui, au contraire présentez-lui votre bébé d’une manière calme et détendue. Il pourra le flairer tout en étant à vos côtés.

Continuez autant que possible à le sortir aussi souvent, une sortie quotidienne ne suffit pas. Si vous êtes moins disponible, raccourcissez les promenades progressivement, les chiens n’ont pas la notion de temps.

  1. Les jeux qui dégénèrent

Évitez les jeux d’excitation chez vous avec une balle ou un ballon, votre enfant ne pourrait plus jouer tranquillement au foot ! Le chien n’a pas la même notion de jeu.

Apprenez à votre enfant à le respecter : il ne doit pas lui faire peur, lui faire mal ou hurler après lui. Il n’y a aucune raison pour que le chien n’y mette pas un terme ! Dans la même optique, précisez qu’il ne doit jamais approcher son visage de sa gueule.

  1. La mendicité

Rien de plus désagréable qu’un chien qui réclame constamment avec ses grands yeux tristes. Surtout, ne lui donnez jamais rien à table ni même entre les repas. S’il insiste malgré tout, donnez-lui à manger en même temps que vous dans la cuisine ou dehors.

En inculquant à votre compagnon une éducation respectant à la fois son intégrité et la vôtre, vous vivrez de grands moments de complicité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.