Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 août 2018 - 15:00

Une grande première canadienne à Candiac

Projet de navette autonome électrique sur la voie publique

Keolis Canada et la Ville de Candiac, avec le constructeur NAVYA, l’appui financier du gouvernement du Québec, la collaboration de Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents et le Technopôle IVÉO, sont heureux d’annoncer officiellement le premier projet de démonstration longue durée de navette autonome 100% électrique sur voie publique en sol canadien.

La navette autonome NAVYA, qui cohabitera avec la circulation habituelle, est un premier pas qui permettra à terme d’intégrer les navettes autonomes aux solutions de transport collectif en plus de venir compléter l’offre actuelle.

Le projet-pilote débutera à l’été 2018 pour une période de 12 mois, dont 8 mois au service des citoyens. Pendant la période hivernale, un projet de recherche et développement sur la capacité de la navette à s’adapter aux hivers québécois aura lieu sans passager à bord.

Pour ce projet, Keolis a obtenu une aide financière de 350 000 $ de la part du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation dans le cadre de la mesure de soutien aux projets de démonstration prévue dans le Plan d’action pour l’industrie du transport terrestre et de la mobilité durable.

La navette autonome NAVYA circulera sur un parcours de 2 km entre le stationnement incitatif et le terminus d’autobus exo et l’intersection des boulevards Marie-Victorin et Montcalm Nord en effectuant plusieurs arrêts sur son passage, notamment à l’hôtel de ville, devant un complexe pour retraités et des entreprises locales. La navette permettra aux employés du secteur de rejoindre leur lieu de travail à partir du terminus d’autobus. 

Par ailleurs, la Fondation CAA-Québec pour la sécurité routière, avec le soutien de partenaires, évalue la possibilité de réaliser une étude indépendante sur les aspects de sécurité routière et d’acceptabilité sociale dans le cadre de ce projet. Les leçons apprises offriraient de précieux enseignements dans un objectif avoué de maintenir, sans condition, un partage de la route harmonieux.

« Keolis Canada possède une solide expertise en développement de solutions de mobilité adaptées aux différentes collectivités, encourageant de nouvelles possibilités et habitudes de déplacement des passagers. Complément à une offre de service déjà en place à Candiac, la navette autonome électrique est un jalon supplémentaire dans le développement de services de transport intermodaux intégrés », souligne Marie Hélène Cloutier, vice-présidente expérience passager, marketing et commercialisation chez Keolis Canada.

Patrick Gilloux, président et chef des opérations de Keolis Canada ajoute : « Nous sommes très enthousiastes à l’idée de mettre officiellement ce projet en opération au Québec. Keolis met beaucoup d’énergie dans le développement et le déploiement des nouvelles mobilités électriques et partagées car nous considérons qu’elles représentent l’avenir du transport collectif et notre vision du transport de demain ».

« Candiac accorde une très grande importance au transport collectif et actif. Nous menons des efforts constants pour bonifier notre offre multimodale en transport, tout en y intégrant les notions de développement durable et de ville intelligente. Étant une véritable vitrine technologique, le projet de navette autonome électrique proposé par Keolis Canada et NAVYA cadre parfaitement avec notre vision en matière d’innovations, en plus de s’inscrire au cœur de notre plan stratégique de développement 2014-2029. Nous sommes très fiers d’être la première ville au Canada à aller de l’avant avec un tel projet », mentionne Normand Dyotte, maire de Candiac.

« NAVYA est fière de travailler avec son partenaire Keolis Canada et la Ville de Candiac à cette étape importante du transport au Canada. Ce projet incarne la vision de NAVYA de la mobilité autonome et partagée et répond à un important besoin de transport pour lequel nos navettes ont été conçues. Nous félicitons le Québec pour ses efforts de collaboration visant à compléter les options de transport existantes », a déclaré le président de NAVYA, Christophe Sapet. « NAVYA est un partenaire idéal pour les municipalités qui adoptent une approche durable et viable du transport. Nos navettes autonomes circulent dans 17 pays et nous sommes heureux d’accueillir le Canada dans la liste des pays avant-gardistes. »

« Le projet de navette autonome à Candiac est une première à plusieurs égards pour la filière du transport électrique et intelligent du Québec. L’un des grands bénéfices du transport autonome est de permettre d’améliorer l’expérience des usagers, notamment dans des zones non desservies par l’offre en place, tels que le premier et le dernier kilomètre d’un trajet, et ce, sans nécessiter l’ajout d’infrastructures lourdes » a déclaré Sarah Houde, directrice générale de Propulsion Québec. « Cette avancée contribuera aussi à l'élaboration et à l'adoption d'un cadre réglementaire, de pratiques et de politiques publiques qui vont favoriser le développement, l'expérimentation et la commercialisation de véhicules électriques et intelligents, l’un des principaux mandats de Propulsion Québec. Il s’agit d’une belle réalisation au bénéfice de la communauté et des membres de la grappe. »

« IVÉO est heureux de contribuer à la réalisation d’un tel projet de démonstration. Il est important pour nous de répondre à tous types d'enjeux de mobilité dans un contexte de villes petites et moyennes. Avec ce projet, nous adressons les enjeux spécifiques de Candiac et nous faisons le bon maillage entre le service offert par Keolis et les décideurs de la municipalité. Le rayonnement du Québec dans l’écosystème de la nouvelle mobilité est primordial et nous avons ici un bon exemple de ce que nous pouvons faire dans un environnement collaboratif », ajoute Benoit Balmana, directeur général chez IVÉO.

« La Fondation CAA-Québec pour la sécurité routière s’intéresse particulièrement aux différents enjeux que soulève l’arrivée de cette nouvelle mobilité autonome sur nos routes et, incidemment, au partage de la route au sens large. L’impact sur les usagers, qu’ils soient piétons, cyclistes ou automobilistes, doit être considéré dans l’optique d’une cohabitation harmonieuse et sécuritaire. Voilà pourquoi nous évaluons sérieusement la possibilité de prendre le pouls de l’acceptabilité sociale de cette mobilité autonome à l’intérieur d’un projet aussi stimulant et porteur pour l’avenir », souligne Marco Harrison, directeur de la Fondation CAA-Québec.

Plus d’informations sur le lancement en vidéo : https://youtu.be/w0Owb8ydSeU

La navette autonome NAVYA

Avec une capacité de 15 passagers et roulant à une vitesse d’exploitation d’environ 25km/h, la navette autonome électrique facilite l'accès et les déplacements et favorise ainsi l'optimisation du temps de ses passagers, autant pour les usagers de transport en commun que sur un site privé. NAVYA affiche 25 projets internationaux, avec Keolis, la compagnie a testé la navette dans de multiples environnements : en France à Lyon depuis 2016 et à Paris à l’aéroport Charles de Gaulle où la navette croise une route ouverte à forte circulation, en Australie à la périphérie de la capitale, Adélaïde, aux États-Unis à Las Vegas, etc. Avec la navette autonome, Keolis a déjà transporté près de 110 000 passagers en toute sécurité dans le monde. Idéale pour des zones urbaines et les sites propres comme les aéroports, les sites industriels, les parcs d’attractions, les complexes hôteliers et les hôpitaux, elle a été pensée et conçue pour optimiser et fluidifier les déplacements sur les premiers et derniers kilomètres.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.