Publicité
29 août 2019 - 09:00

Animaux de compagnie

Démarrage du programme Capture, Stérilisation, Relâche et Maintien pour chats errants à Carignan

Par Salle des nouvelles

Le bien-être des chats errants est une responsabilité collective et en l’absence de mesures pour limiter leur nombre, ces animaux luttent pour leur survie. Ces chats sont bien souvent abandonnés par leur gardien ou nés de générations de chats sans domicile. Comme ils ne sont pas stérilisés, ils se reproduisent rapidement et cela mène à une surpopulation.

La surpopulation féline est le résultat de chats non stérilisés et du fait qu’un animal, quel qu’il soit, occupe un espace géographique sur un territoire donné. Comme les chats se retrouvent dans un espace restreint, ceci mène à des bagarres entre les animaux, ces derniers se retrouvent sous-alimentés et développent des maladies importantes et se retrouvent à la merci de personnes mal intentionnées.

Il est possible d’améliorer le sort de ces animaux dans la communauté et le nombre de chats errants peut être stabilisé par l’identification et la prise en charge d’une ou des colonies de chats. Par le biais du programme de Capture, Stérilisation, Relâche et Maintien (CSRM), des citoyens bénévoles deviennent des gardiens de colonie, ou des aidants identifiés par la SPCA Roussillon. Ces personnes sont responsables du bien-être des chats puisqu’ils offrent un apport alimentaire et des abris aux chats de la colonie.

Au final, ces chats de la communauté sont en santé, occupent un espace géographique, sont moins agressifs et contribuent à un équilibre du territoire.

Qu’est-ce que le programme de CSRM?

  • Capture : À l’aide de citoyens bénévoles, on procède à l’identification des chats errants d’un secteur et à leur association à une colonie. Par la suite, à l’aide de cages-trappe remises aux citoyens bénévoles par la SPCA Roussillon, les participants procèdent à la capture des chats identifiés et transportent l’animal auprès de la SPCA Roussillon.
  • Stérilisation : Un médecin vétérinaire examine l’animal pour connaître son état général de santé et détecter la présence potentielle de maladies graves. L’animal est stérilisé par chirurgie et il reçoit, si nécessaire, une dose d’antibiotique pouvant traiter certains problèmes de santé bénins. Le vétérinaire taille la pointe de l’oreille gauche de l’animal afin que le chat puisse être identifié comme membre d’une colonie. Le chat peut être gardé en observation pour une courte période par la SPCA Roussillon.
  • Relâche: Le citoyen bénévole est responsable de remettre le chat au même endroit où il fut capturé. Il est maintenant un chat de la communauté, membre d’une colonie.
  • Maintien de la colonie : Dès que les chats reviennent sur le territoire où ils ont été capturés, le citoyen bénévole devient gardien des chats qui composent la colonie initialement identifiée. Ce gardien de colonie a la responsabilité d’offrir un apport de nourriture et d’eau en tout temps. Le gardien doit prévoir des caches et abris pour protéger des intempéries les chats dont il a la garde. En période hivernale, les chats de la communauté ont besoin de se protéger du froid. Il est essentiel de créer des abris qui leur permettront d’être au sec tout l’hiver.

Chats qui se qualifient au programme :

  • chats non-socialisés (sauvages) qui ne peuvent être manipulés ou approchés;
  • les chats doivent vivre exclusivement à l’extérieur et demeurer à l’extérieur une fois stérilisés;
  • les chats doivent être en bonne santé;

Chats qui ne se qualifient pas au programme :

  • chats socialisés qui peuvent être manipulés;
  • chats dégriffés;
  • chatons de moins de 12 semaines d’âge;
  • chats ayant un problème de santé sérieux;

Conditions requises pour devenir un citoyen bénévole au programme CSRM :

  • être âgé de 18 ans et plus;
  • être propriétaire occupant de l’immeuble et habiter le rez-de-chaussée (les aidants ne sont pas soumis à cette règle);
  • dans le cas des immeubles à condo, une résolution autorisant les activités du demandeur (gardien et aidant) est requise par le syndicat de copropriété. être inscrit sur la liste des citoyens bénévoles auprès de la SPCA Roussillon ;
  • être apte à comprendre les textes, les règlements et autres informations transmises par la SPCA Roussillon;
  • avoir la capacité physique de manipuler une cage-trappe (15 kilos);
  • avoir passé l’inspection des lieux;
  • n’avoir reçu aucune objection de votre voisinage immédiat;

Relation avec les professionnels

L’horaire d’accueil et de prise en charge par la SPCA Roussillon pour les chats capturés est du lundi au jeudi, de 7 h à 20 h et le vendredi de 7 h à 12 h. Le gardien peut venir récupérer les chats stérilisés du lundi au jeudi de 7 h à 20 h, le vendredi de 7 h à 17 h et le samedi de 11 h à 16 h.

Autres spécificités de l’entente entre la Ville et la SPCA

L’entente est en vigueur du 1er mai 2018 au 31 décembre 2022. Dès lors, les citoyens de Carignan ont accès à tous les services suivants :

  • Service téléphonique aux citoyens : L’organisme reçoit et gère tous les appels provenant des citoyens concernant les animaux perdus, trouvés ou blessés, et concernant la réglementation municipale à l’égard des animaux (aboiements, médailles, excréments – voir ci-après).
  • Le service est assuré 7 jours sur 7 et 365 jours par année :
    • SPCA Rousillon : 450 638-9698 du lundi au vendredi de 11 h à 17 h et du samedi au dimanche de 11 h à 16 h ou en écrivant à [email protected].
    • Régie intermunicipale de police : 1 888 678-7000 en soirée et les week-ends
    • Animaux domestiques errants : À la demande d’un citoyen, de la Ville ou du Service de police, l’organisme récupère, héberge, donne des soins aux chiens, chats ou tout autre petit animal domestique. L’animal doit être captif (terrain clôturé, attaché, dans un bâtiment, etc.) pour une intervention de ramassage par la SPCA dans les 24 h.
    • Animaux sauvages : À la demande d’un citoyen, de la Ville ou du Service de police, l’organisme récupère, héberge et donne des soins à tout animal sauvage blessé et/ou malade et/ou non sevré.
    • Location de cage trappe : À ses frais, un citoyen qui souhaite capturer un chat errant (autre que pour le CSRM) peut louer une cage trappe pour 7 jours.
    • Petits animaux (raton-laveurs, moufettes, loutres, etc.) décédés sur le territoire : À la demande d’un citoyen, de la Ville ou du Service de police, les petits animaux décédés sur le territoire sont récupérés par l’organisme (exclusion des gros animaux de la faune comme le chevreuil, orignal, ours, etc.).

Tous les autres détails disponibles en ligne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.