Publicité

20 février 2020 - 15:00

Déversements sur les sites de pêche sur glace

Travaux à la station d'épuration: le traitement des eaux usées sur pause pour 72h

Par Salle des nouvelles

Des travaux majeurs à la station d’épuration nécessiteront une période d’interruption du traitement des eaux usées estimée à 72 heures. Ces travaux débuteront le 3 mars à 8 h 00 et se termineront dans la matinée du 6 mars. Afin de minimiser les impacts, le Service des infrastructures et gestion des eaux a planifié l’exécution synchronisée de plusieurs travaux, en période hivernale, dont la mise en place d’équipements de traitement nécessaires aux besoins présents et futurs.

Le trop-plein à l’entrée de la station d’épuration sera modifié. Des murets temporaires seront installés permettant l’exécution des travaux de construction d’un troisième canal de dégrillage. Au même moment, des travaux d’entretien seront également exécutés aux postes de pompage Industriel et Champlain.

Des déversements des eaux : la seule solution pratique

Réalisées selon les normes en vigueur, toutes ces opérations sont autorisées par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Lors de la période d’arrêt des opérations de la station, le volume d’eaux usées non traité déversé à la rivière Richelieu est estimé à environ 150 000 m³. Les travaux seront exécutés d’une façon continue, soit de jour et de nuit, dans l’objectif de réduire les impacts sur la rivière.

Des déversements d'eaux usées sur les sites de pêche sur glace vont également être effectués. Des affichages sont prévus quant aux déversements d’eaux usées sur les sites de pêche sur glace. Ils se feront particulièrement pour la pêche blanche pratiquée dans le secteur de l’île Sainte-Marie et sur le bassin de Chambly; la pêche à gué du côté est de la rivière, sous l’autoroute 10 à Richelieu, ainsi qu’au niveau du barrage Fryer et à l’exutoire du poste Champlain, en bordure du Canal-de-Chambly.

La direction générale de la Ville assure que plusieurs solutions ont été étudiées ces neuf derniers mois, comme par exemple acheminer les eaux, le temps des travaux, vers la station de Boucherville, dont la taille est équivalente à celle de Saint-Jean-sur-Richelieu. Mais des questions de praticité ont empêché ce type d'alternative: « La solution que l'on a trouvé évite aussi que l'on utilise 100 camions-citerne à l'heure pour une pause de traitement des eaux usées de 72 heures. Voilà pourquoi nous demandons à la population et aux commerces de réduire leur consommation d'eau pour cette période. »

Réduire sa consommation d'eau

Durant les travaux, les citoyens sont donc invités à réduire, d’une façon générale, leur consommation d’eau relativement à l’utilisation des laveuses et des lave-vaisselles ainsi qu’à la réduction du temps des douches. Les industries seront également interpellées en réduisant leur consommation d’eau et en planifiant préalablement leur production.

En raison des nuisances sonores et d’autres désagréments reliés à la circulation, les citoyens demeurant à proximité des trois sites de pompage temporaire seront avisés directement. Une communication particulière sera acheminée également aux commerces et industries consommant de grandes quantités d’eau, afin de solliciter leur collaboration à l’effort de réduction des rejets d’eaux usées. La Ville communiquera aussi avec les municipalités en aval possédant des prises d’eau potable. 

Entraves à la circulation sur plusieurs zones

Les travaux occasionneront également des entraves à la circulation puisqu’il y aura du pompage temporaire d’eaux usées à trois endroits avec des semi-remorques : sur le boulevard Saint-Luc, entre le chemin Saint-André et la rue Savard, sur la rue des Orchidées et sur la rue Marie-Curie. Une signalisation appropriée est d’ailleurs prévue sur le boulevard Saint-Luc, alors que l’arrêt d’autobus sur cette artère sera déplacé temporairement.

Notons qu’en raison du camionnage, le stationnement de la station d’épuration ne sera pas accessible durant la semaine de relâche pour les utilisateurs de la butte à glisser derrière la station. Ils devront utiliser le stationnement public au parc des Colibris derrière l’école Vision.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Chambly Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Chambly Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.