Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sécurité incendie

Changement de piles dans les détecteurs de fumée

durée 12h00
13 mars 2022
Charlotte Lemieux
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Charlotte Lemieux, Journaliste

Il est temps de faire le changement de batteries dans nos détecteurs de fumé afin de mieux se protéger ainsi que sa famille.

En effet, certains incendies  auraient pu être évité grâce à des batteries fonctionnelles. Cependant de graves incidents peuvent en découler si on oubli de les changer.

Afin de prévenir les incendies, il est fortement recommandé de faire le changement de batteries des détecteurs de fumée aux moments de changer l'heure, c'est à dire, deux fois par années.

Puisque le changement d'heure se fera ce weekend, dans la nuit du 12 au 13 mars, il est sage de profiter de ce rappel pour assurer la sécurité des gens que l'on aime et de son milieu de vie.

Astuces de sécurité

  • Vérifier de temps en temps si le détecteur fonctionne bien en appuyant sur le bouton.
  • Ne jamais installer de piles rechargeables.
  • Installer un avertisseur par étage, préférablement dans les corridors, près des chambres à coucher.
  • Remplacer le détecteur de fumé aux dix ans.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 octobre 2022

Enseignement de l'histoire au Québec: Une coalition réclame des changements

L’histoire serait insuffisamment et inadéquatement enseignée, juge la Coalition pour l’histoire, qui rend publique sa plateforme de recommandations, samedi, à deux jours de l’élection au Québec.   Estimant que son enseignement permet de former des citoyens éclairés, la Coalition pour l’histoire souhaite voir un cours d’histoire sur le Québec ...

29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...